Galerie

Etude – oléotypie (20x20cm)

 

img024

L’oléotypie consiste à faire apparaître une image  sur un simple papier gélatiné avec de l’encre grasse (encres utilisées pour l’impression typographique, la lithographique ou l’impression des gravures en taille-douce).

Principe (par Jean Claude Pronier) : La lumière exerce sur la gélatine bichromatée une action de tannage approximativement proportionnelle à l’intensité de l’éclairement ; ce tannage modifie localement l’absorption d’eau par la gélatine. L’encre grasse est acceptée par les parties les moins humides et repoussée par les zones gorgées d’eau.

L’encrage se fait sur papier humide à l’aide d’un pinceau taillé en biseau…

Galerie

Cinq26

Moi-même abonnée à Cinq26 jai trouvé sur ce site des vidéos très intéressantes suscitant vraiment l’émulation…

« Créée en 2012, cinq26 est une société de production audiovisuelle indépendante spécialisée dans la réalisation et la diffusion de contenus audiovisuels originaux et de qualité dédiés au monde de la photographie et de l’image.

Documentaires, reportages, interviews ; films unitaires ou dossiers ; offre globale, VOD, DVD… cinq26, propose un catalogue d’une cinquantaine de films disponibles sous plusieurs formes et supports.

Par la diversité de ses sujets, sa démarche attentionnée et la qualité de ses traitements, cinq26 propose de découvrir des techniques et des approches photographiques présentées par celles et ceux qui les pratiquent.

cinq26 est animée par une recherche de qualité tant technique qu’artistique. C’est aussi un engagement dans une démarche indépendante et originale, accessible à tous et qui privilégie les rencontres.

N’oubliant pas les finalités d’un film, les productions cinq26 s’adressent à un large public, des passionnés de photographie aux simples curieux.

cinq26, c’est également une équipe : caméramans, ingénieur du son, monteurs, administrateurs, graphistes… Une dizaine de personnes apporte ses compétences et son savoir-faire à la réalisation de nos films. »

Quelques exemples…

Galerie

Pupitre de retouche

Nouvelle acquisition. Après un brin de toilette il est prêt à être utilisé. Le dispositif est astucieux avec son système de miroir qui reflète la lumière naturelle ou artificielle sur la vitre dépolie, espace de retouche. Plutôt que d’utiliser une table lumineuse « moderne » j’ai préféré un modèle authentique et d’époque. C’est un bel objet tout en bois, merisier je pense.

Anna Garrigou01

Anna Garrigou04

Anna Garrigou06

Anna Garrigou02

 

Galerie

Essais avec la Meridian en studio

Essais avec la Meridian en studio avant de la sortir à la campagne… 😉

Premiers essais en studio et en lumière naturelle avec la vieille dame américaine des années 40…
J’ai d’abord fait le test du soufflet en chambre noire et oh! stupeur… il prenait le jour aux angles de pliage.
Pas de panique… quelques morceaux de scotch noir et voici la dame prête pour une renaissance…
L’objectif Graflex Optar f/4.5 6 3/8″ dont elle était équipée est très grippé.
Dommage car son cosmétique est nickel et quelle magnifique mécanique !
Je l’ai donc remplacé par un Kodack Ektar 135mm f/6.3 que j’avais… tout aussi beau.
Mesure de la lumière avec le spotmètre Asahi Pentax sur une charte grise. Le fameux spot mètre qu’utilisait Ansel Adams pour le zone system.

Photographier différemment, prendre son temps… 🙂

scan212
Figues : Ilford FP4 Plus 125 iso – ouverture 32 – pause B = 30′

Les roses :  Ilford FP4 Plus 125 iso – ouverture 32 – pause B = 1 mn 45′ (fin d’après-midi)

scan213